Vous êtes ici : Accueil > Archives saisons > Saison 2014

Dimanche 11 mai

Le Jour de l’Orgue 2014
Autour de l’œuvre de Thierry ESCAICH
Ensemble vocal Soli-Tutti (dir Denis Gautheyrie), Pré-Maitrise de la Cathédrale de Reims
Thierry Escaich et Vincent Dubois, orgue
Dimanche 11 mai 2014
18 heures
Entrée libre (participation)

Un concert original se déroulera à la Basilique Saint-Remi dans le double cadre de la journée nationale de l’Orgue 2014 et de l’Hommage à Nicolas de Grigny rendu dans le contexte d’un projet 8ème centenaire de la cathédrale (2011-2014).
Il réunira autour du compositeur et organiste Thierry Escaich, l’organiste Vincent Dubois, la jeune maîtrise de la Cathédrale et l’ensemble vocal Soli Tutti (direction Denis Gautheyrie), dans un programme élaboré par Thierry Escaich.
Le Jour de l’Orgue 2014 est une manifestation nationale annuelle (plus de 600 actions en 2013) organisée par Orgue en France, visant à promouvoir l’orgue auprès du public (amateurs, nouveau et jeune public) auquel s’associe Renaissance des Grandes Orgues de la Basilique Saint-Remi.
L’hommage à Nicolas de Grigny consiste en la commande de 5 oeuvres pour orgue à des compositeurs contemporains sur les 5 hymnes du Livre d’Orgue de De Grigny. Le projet, démarré en 2011 pour l’anniversaire de la Cathédrale, a déjà vu trois créations. Les deux dernières se dérouleront cette année avec les compositions de Thierry Escaich (Evocation IV, sur Vernum Supernum) et, en Septembre (journées du Patrimoine), celle de Benoît Mernier. Ces deux dernières créations sont soutenues par la Ville de Reims, le Conseil Régional Champagne-Ardenne et les Flâneries Musicales de Reims.

Thierry Escaich :
Compositeur, organiste et improvisateur de renom international, il est une figure majeure de la scène musicale contemporaine et l’une des plus originales. Né en 1965, Thierry Escaich est depuis 1997 organiste titulaire de la tribune de Saint-Étienne-du- Mont à Paris, en succession de Maurice Duruflé. Il se produit comme organiste dans le monde entier. Partout, il enthousiasme le public en mêlant les oeuvres du répertoire à ses propres compositions et à des improvisations. Il excelle dans l’accompagnement de films muets, à l’orgue ou au piano.
Parmi ses engagements récents, citons Philadelphie (en récital, en soliste avec l’Orchestre de Philadelphie et Christoph Eschenbach), Vienne (en récital au Konzerthaus, en soliste avec l’Orchestre de Paris et Paavo Järvi au Musikverein), Saint-Pétersbourg (en récital au Théâtre Mariinski et en soliste avec l’Orchestre du Mariinski et Valeri Guerguiev), Londres (récital aux Proms), Berlin (en récital à la cathédrale, en soliste avec le Konzerthausorchester et Lothar Zagrosek), et des concerts à New York, Los Angeles, Chicago, Toronto, Vancouver, Tokyo, Budapest, Bucarest, Gdansk, dans les principales salles parisiennes et de nombreux festivals français et étrangers.
Après avoir été compositeur en résidence à l’Orchestre national de Lille, à l’Orchestre de Bretagne et à l’Orchestre national de Lyon, il est depuis septembre 2011 compositeur associé de l’Orchestre de chambre de Paris. Son catalogue comporte une centaine de pièces, jouées par les plus grands artistes et orchestres internationaux et saluées par trois Victoires de la musique comme « compositeur de l’année » (2003, 2006 et 2011). Il a composé en 2010 un ballet créé par le New York City Ballet et Benjamin Millepied, Il a composé également un opéra sur un livret de Robert Badinter, d’après la nouvelle de Victor Hugo Claude Gueux, mis en scène par Olivier Py, créé en mars 2013 à l’Opéra de Lyon.
Depuis 1992, Thierry Escaich enseigne l’écriture et l’improvisation au Conservatoire de Paris (CNSMD), où il a lui-même remporté huit premiers prix. Les différentes facettes de son art s’illustrent dans une discographie abondante, largement récompensée et publiée notamment chez Accord/Universal et Indésens. Son disque Les Nuits hallucinées (2011), qui couronne sa résidence auprès de l’Orchestre national de Lyon, a reçu de nombreuses distinctions, notamment un Choc de l’année de Classica. Il est membre de l’Académie des beaux-arts (institut de France) depuis mars 2013.

L’ensemble vocal Soli-Tutti explore avec passion depuis plus de 20 ans le répertoire vocal et s’attache plus particulièrement à encourager et défendre la création contemporaine. L’ensemble est composé de douze chanteurs professionnels dirigés par Denis Gautheyrie. Il propose des programmes a capella, ainsi que des projets avec orgue, solistes, danseurs, orchestre, grands choeurs ou ensembles instrumentaux. Son goût pour la mise en espace et le théâtre musical lui permet de présenter une vision originale du concert classique. Ses contacts en France et à l’étranger enrichissent également ses pratiques et ses choix musicaux. La résidence permanente de Soli-Tutti à l’Université Paris 8 favorise l’émergence de nombreux projets de création et de recherche :partenariats avec le Conseil général ainsi qu’avec l’association Densité 93, réseau de création et de diffusion de musique contemporaine en Seine-Saint-Denis, échanges au niveau international avec des filières d’art accueillant des artistes étrangers ou dans l’atelier de composition de José Manuel López López et Anne Sedès.

Denis Gautheyrie :
Il crée en 1988 deux ensembles professionnels en résidence permanente à l’Université Paris 8-Saint-Denis, où il est chargé du cours "Pratique et Direction Chorale" au Département de Musique : Soli-Tutti, ensemble vocal de 12 chanteurs solistes et Futurs-Musiques ensemble instrumental. Il est par ailleurs directeur artistique de l’ensemble instrumental DensitéS, dans le cadre de l’association Densité 93, en relation avec la classe de composition de José Manuel López López. Le Petit Choeur de Saint-Denis qu’il dirige également, est composé de jeunes chanteurs et est souvent associé à ces ensembles. Il participe régulièrement, seul ou avec d’autres formations, à des festivals et des rencontres en France et à l’étranger. Denis Gautheyrie est passionné par le répertoire des XXe et XXIe siècles et le théâtre musical et est à l’origine de nombreuses commandes d’oeuvres originales. Il organise chaque année des rencontres et échanges chorals avec des choeurs français et étrangers autour du répertoire de création.

Vincent Dubois :
Après avoir obtenu cinq 1er prix au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (orgue à l’unanimité, dans la classe d’Olivier Latry, harmonie, contrepoint, fugue, et écriture XXe siècle), il remporte en 2002, successivement, le 1er Grand Prix (Gold Medal Recital) du concours « Royal Bank Calgary International Organ Competition » (Canada) dont il est le premier lauréat français ainsi que le 1er Prix du concours international d’orgue « Xavier Darasse » de Toulouse.Depuis il se produit à travers le monde (Europe, U.S.A, Canada, Asie et Pacifique) et a été invité en tant que soliste à jouer avec notamment le Los Angeles Philharmonic, le Philadelphia Philharmonic, le Hong-Kong Philharmonic, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre National de France, le Orquesta Filarmonica del Gran Canaria, l’Orchestre national d’Île-de-France, l’Ensemble Orchestral de Paris, l’Orchestre Les Siècles, l’Orchestre National de Lorraine, l’Orchestre de Bretagne, l’Orchestre de Picardie… et a collaboré avec des chefs tels que Myung-Whun Chung, Evgueni Svetlanov, Edo de Waart, François-Xavier Roth Stéphane Denève… Il a également été l’invité de nombreux festivals internationaux tels que Vancouver, Stuttgart, Montréal, Chartres, Cambridge, Lisbonne, Ottawa, Dresde, Merseburg, Roskilde, s’est produit dans différents lieux tels que le Musikverein de Vienne, le Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, le Spivey Hall à Atlanta, le Kimmel Center for the Performing Arts à Philadelphie, le King’s College à Cambridge, Notre-Dame de Paris, le Bartók Hall à Budapest… Il a enregistré des émissions pour Radio-France, ORF (Radio Autrichienne), CBC/Radio-Canada. En 1996, il est nommé titulaire du grand orgue Cavaillé Coll de la cathédrale de Saint-Brieuc puis devient titulaire du grand-orgue de la cathédrale de Soissons en 2001. Titulaire du certificat d’aptitude de directeur des conservatoires à rayonnement régional, il est nommé directeur du conservatoire à rayonnement régional de Reims en 2008, puis fin 2011 il est nommé directeur du Conservatoire et de l’Académie supérieure de musique de Strasbourg.